L'ENFANT FACE AUX ACCIDENTS DE LA VIE COURANTE

 

FAITS ET CHIFFRES – Pourquoi et comment le dossier "AcVC" ?

Une définition, des faits

Un accident de la vie courante (AcVC) est un traumatisme non intentionnel subi par une personne, qui n'est ni un accident de la route, ni un accident du travail. Entrent dans cette catégorie : les accidents domestiques (à la maison et ses abords), les accidents extérieurs (trottoirs, magasins), les accidents scolaires, de sport, de vacances et de loisirs.

  • 19 000 décès par an sont dus aux AcVC (plus de trois fois plus que la route, 1 décès sur 5 chez les moins de 15 ans. Enfants et personnes âgées sont les plus affectés.
  • Un très faible niveau de conscience : 50% des personnes interrogées en France reconnaissent n'y penser "que rarement" ou "jamais".

 

Localisation des AcVC

La maison et autour

Aires de sports et jeux  

Sites d'enseignement, lieux publics

Zones de transport

50%

19%

12%

11%  

 

Causes

  • Chutes et suffocations : 71% des décès
  • Jeux et loisirs des enfants : plus de 2/3 des accidents
  • Intoxications accidentelles, suffocations, noyades, brûlures (feu, objets/liquides
  • chauds) sont les plus meurtriers chez l'enfant.

 Source : les enquêtes de l'Institut de Veille Sanitaire (INVS)

 

L'enfant face aux AcVC

Il est particulièrement vulnérable parce qu'il n'est pas clairement conscient du danger pour des raisons physiologiques (développement sensoriel et psychomoteur en cours) et psychologiques (impulsivité). L'éducation a pour but de développer des comportements de sécurité pour l'enfant et les autres, ainsi :

  • reconnaître des objets pouvant présenter un danger, un risque ;
  • identifier des risques dans un environnement familier ;
  • repérer une situation de danger pour soi et les autres ;
  • suivre des conseils donnés par un adulte présent ;
  • agir en ayant anticipé un risque, un danger ;
  • respecter des consignes pour éviter le sur-accident…

 

Concertation/interaction

L'école est un des lieux de la concertation sociale. La sensibilisation aux risques des AcVC commence à la maison. Elle est relayée, amplifiée, systématisée à l'école en fonction des instructions officielles. Les enseignants sont dans une position centrale, en relation directe, individuellement et institutionnellement avec le milieu parental, les autorités académiques et les collectivités territoriales (réunions de classe, conseils d'école, commissions), et avec le milieu associatif (péri-scolaire).

Faire baisser le nombre des AcVC présuppose que la communauté éducative agit en liaison, en concertation avec les uns (accidents domestiques) et les autres (accidents de transport, de sport hors temps scolaire, de loisirs).


 

Le dossier AcVC

Le CDRom permet une aide à la mise en œuvre :

  • En fournissant des fiches ressources et des situations d'apprentissages pour aider à la mise en œuvre d'activités pédagogiques dans les différents champs disciplinaires : éducation physique et sportive, éducation scientifique, maîtrise du langage et de la langue française, géographie, éducation civique…)
  • Les travaux et projets interdisciplinaires : dans le cadre des projets pédagogiques, la préoccupation de la sécurité peut constituer un thème de réflexion et de recherche amenant l'élève à être un acteur de la prévention du risque dans son établissement ou dans un engagement personnel. Tirer le meilleur parti de la dimension éducative que comportent certains moments de vie scolaire tels que les exercices d'évacuation en cas d'incendie ou les exercices de mise à l'abri face aux risques majeurs. Les élèves, en fonction de leur âge et de leur maturité, seront informés de l'élaboration du plan particulier de mise en sûreté (PPMS), mais également, associés à l'analyse réalisée sur les conditions du déroulement des divers exercices de mise en situation de crise face à l'incendie ou aux risques majeurs.
  • Un volet particulier du projet d'école peut être consacré aux actions d'éducation à la santé, à la sécurité et à la citoyenneté. Aide méthodologique pour concevoir et mettre en place une action.

Retour