Risques montagne

Depuis quelques années, les activités en montagne se développent de manière exponentielle. Cet engouement pour la randonnée, le VTT, l’escalade, les via ferratas… engendre de plus en plus d’accidents.
Chaque année en France, 5 000 opérations sont menées par les services de secours.

C’est parce que c’est dès le plus jeune âge que l’éducation aux risques doit être faite que Prévention MAIF, en partenariat avec le ministère des sports, la section CRS de montagne… mène des actions de sensibilisation auprès des jeunes autour des risques présentés par ce milieu particulier.

Pour que vos vacances, d’été ou d’hiver, ne se transforment pas en cauchemar, suivez les conseils du ministère des sports.

Parce qu’il est  important d’aborder, dès le plus jeune âge, l’ensemble des
risques, Prévention MAIF a signé, le 31 janvier 2019, un partenariat avec les CRS de montagne destiné à sensibiliser les élèves de cycle 3 aux risques de ce milieu particulier.

 

Cette sensibilisation est mise en place par le biais de différentes activités proposées par l’équipe de CRS : une initiation à l’escalade sur un mur de plus de 6 mètres, un quiz sur l’environnement montagnard et ses risques potentiels, ainsi qu’une animation autour des règles à respecter lors d’une randonnée.

En période hivernale, l’équipe peut intervenir dans le cadre de la préparation à une classe de neige. L’action sera alors ciblée sur la préparation d’une randonnée, le comportement sur les pistes ainsi que sur les risques d’avalanche.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le dossier de présentation. N’hésitez pas à contacter l’antenne de votre département pour tout renseignement complémentaire.

 

 

 

 

 

Cette opération permet à tout skieur à l’aise sur les pistes de vérifier que sa vitesse et sa trajectoire sont bien en adéquation avec ses capacités, lui permettant ainsi de glisser avec un maximum de sécurité pour lui et pour les autres.

Principe

Installée sur la station, une piste balisée permet au skieur de se
lancer avant de passer devant un radar qui lui indique instantanément sa vitesse sous forme lumineuse et vocale. En aval de ce radar une zone de freinage est aménagée et balisée de bornes lumineuses associées à des figurines de différentes couleurs.

En fonction de la vitesse enregistrée par le radar, les balises lumineuses indiquent la distance maximale d’arrêt. Par exemple 15m pour une vitesse de 45km/h. Le skieur peut ainsi vérifier ses capacités de freinage.

Objectifs

Cette action, menée depuis 2008 par l’antenne de Tarbes, et maintenant relayée par la plupart des antennes des Pyrénées et par celle du Cantal, est menée en partenariat avec le Conseil Général, l’Education Nationale et les stations de ski pour accueillir les classes de cinquième des collèges.

A la demande et avec la participation des stations c’est aussi une façon d’animer les pistes et de permettre de sensibiliser l’ensemble des skieurs.

Maîtriser vitesse et trajectoire est essentiel pour la sécurité de tous les skieurs. Cette opération, qui s’adresse aux débutants comme aux skieurs chevronnés, permet de les sensibiliser  aux dangers d’une pratique “débridée” du ski.

Créée il y a déjà plus de 15 ans, « Glisse pas perso » est une
action éducative à la sécurité par le biais de pistes écoles dans de nombreuses stations de ski des Pyrénées. Ces pistes accueillent en priorité les enseignants avec leur classe de neige afin de faire découvrir, sur un circuit modélisé, les 10 règles de sécurité à respecter (encadrement assuré par les moniteurs de l’Ecole de Ski Française).